chien anxieux couché très mal

Pourquoi mon chien est anxieux ? Quelles sont les causes de l’anxiété ?

Mon chien est anxieux, quelles sont les causes de son anxiété ? Avez-vous un chien dont la queue est presque toujours coincée entre les pattes et qui ne semble pas pouvoir se calmer ? Ou peut-être évitent-ils toujours le contact visuel lorsque vous essayez de les regarder et se retirent-ils souvent dans l’autre pièce ou dans une cachette ? Si c’est le cas, votre chien a probablement un trouble d’anxiété.

Les symptômes de l’anxiété

Découvre ce secret pour dresser ton chien en 15 minutes par jour

En plus de la queue repliée, de la gigue (danse rapide) , de l’évitement du contact visuel et du comportement de dissimulation, les signes et symptômes d’un chien anxieux comprennent également :

  1. Élimination spontanée (urination/évacuation intestinale)
  2. Comportement destructeur
  3. Essouflement
  4. Gémissements / hurlements
  5. Fuite
  6. Tremblement
  7. Léchage excessif
  8. Pupilles dilatées
  9. Évite les interactions
  10. Comportements exagéré : bâillement, léchage des lèvres, reniflement de l’air, se  » secoue  » comme un chien mouillé

Un chien peut présenter périodiquement un ou plusieurs de ces comportements. C’est normal quand ils sont dans une situation inconfortable. Cependant, cela devient un problème lorsque votre chien présente plusieurs de ces symptômes en même temps, l’un de ces symptômes à l’extrême ou est dans un état d’anxiété constant.

Certains de ces symptômes peuvent être le résultat d’événements occasionnels causant de l’anxiété, mais tous peuvent devenir récurrents et, par conséquent, entraîner des problèmes plus graves. Ceci étant dit, le symptôme de loin le plus dangereux de l’anxiété canine est l’agressivité. Cette agressivité peut être ciblée directement ou indirectement, selon la situation.

L’agression directe se produit lorsqu’un chien agit de façon agressive envers les gens ou les autres animaux. L’agression indirecte peut être tout aussi dangereuse, et se produit souvent lorsqu’une personne s’interpose entre le chien et la source de l’agression du chien, comme un autre chien. Même si on empêche un chien de faire du mal à d’autres personnes, des comportements agressifs comme le grognement ou l’aboiement peuvent entraîner des situations indésirables pour les humains et les chiens.

Uriner et déféquer dans la maison est un symptôme courant de l’angoisse de séparation. Les chiens anxieux travaillent souvent au point de faire pipi ou caca dans la maison, même s’ils sont propres. Cela est frustrant pour les propriétaires et peut causer des dommages à la propriété, sans parler du caractère désagréable du nettoyage.

Le comportement destructeur est également courant avec l’anxiété de séparation. Les dommages se situent généralement autour des points d’entrée et de sortie, comme les portes et les fenêtres, mais les chiens en état d’anxiété accrue risquent aussi de se faire du mal. Les tentatives d’évasion des cages, des fenêtres et même des portes peuvent entraîner des blessures douloureuses et des traitements vétérinaires coûteux.

Quelles sont les causes d’un chien anxieux ?

Un chien peut devenir nerveux ou anxieux pour de nombreuses raisons. Parfois, la cause est évidente, mais parfois elle ne l’est pas. Dans ce cas, vous pouvez souvent détecter ce qui déclenche leur comportement anormal en faisant très attention à leur language corporel, qui indique qu’ils sont nerveux.

Il existe trois types spécifiques d’anxiété : l’anxiété de séparation, l’anxiété des anciens chiens de sauvetage (ou de refuge) et l’anxiété provoquée par la maladie.

Un chien peut aussi avoir une anxiété générale.

Les différent types d’anxiété

1. Anxiété de séparation

Votre chien est calme la plupart du temps, mais il panique lorsqu’on le laisse seul ou sans personne pour s’occuper de lui ? Un chien souffrant d’anxiété de séparation peut détruire les meubles, aboyer, gémir ou hurler excessivement et même faire pipi dans la maison lorsqu’il est laissé seul. Ce comportement peut se produire que vous soyez parti une heure ou seulement 5 minutes.

L’anxiété de séparation est assez courante. Très peu de chiens aiment vraiment être laissés seuls – ce sont des animaux sociaux par nature. Dans ce cas, l’anxiété est le plus souvent causée par l’ennui et la solitude, peut-être associée à une expérience négative antérieure alors que le chien est laissé seul.

Il peut également s’agir de ce que l’on appelle l’anxiété de séparation liée à la vieillesse, qui peut être causée par un déclin de la compréhension cognitive, ou de la mémoire, chez les chiens âgés.

Pour aider un chien anxieux souffrant d’anxiété de séparation, emmenez-le faire une promenade avant de partir, donnez-lui un jouet pour le tenir occupé, ne faites pas toute une histoire quand vous partez et rentrez. Si vous faites la fête à votre chien à chaque fois que vous rentrez chez vous après une longue absence, votre réaction peut « renforcer » son anxiété de séparation car il associera votre départ à un événement négatif et votre retour à un événement positif.

2. Anxiété des anciens chiens de sauvetage ou de refuge

Les animaux qui ont passé un certain temps dans un refuge ont souvent des souvenirs d’avoir été abandonnés et laissés là. Ils peuvent aussi avoir vécu un événement traumatisant avant d’être amenés au refuge ou pendant qu’ils y étaient.

Ces chiens peuvent être généralement anxieux parce qu’ils ont dû faire face à une routine ou à un environnement imprévisible. Leur anxiété générale peut aussi se transformer en anxiété de séparation parce qu’ils craignent d’être abandonnés à nouveau.

La meilleure façon d’aider ces chiens à se sentir en sécurité à la maison est de leur offrir une routine et un environnement prévisibles et cohérents. Un comportementaliste ou un entraîneur peut également aider à identifier leur élément déclencheur et recommander des moyens de les aider à se calmer.

3. Anxiété provoquée par la maladie

Les réactions d’anxiété et de peur chez les chiens peuvent être causées par une maladie ou une affection. Ce type d’anxiété survient habituellement de façon soudaine chez un chien qui n’était pas normalement anxieux.

Certaines causes courantes de ce type d’anxiété sont :

  • Hypothyroïdie : lorsque les réactions de peur et les symptômes d’anxiété sont associés à un gain de poids, une perte de poils ou une léthargie, la cause peut être une glande thyroïde qui ne produit pas assez d’hormones
  • Thyrotoxicose : également appelée maladie de Grave (ou de Basedow), une maladie auto-immunitaire rare qui affecte la glande thyroïde
  • Encéphalite : l’inflammation et le gonflement des tissus cérébraux peuvent entraîner un comportement anxieux, ainsi que des agressions, des crises, une démarche maladroite et même le coma
  • Pré-diabète : lorsque la nouvelle anxiété généralisée s’accompagne d’un gain de poids, d’une soif excessive ou de l’apparition de cataractes, le pré-diabète peut être en cause
  • Perte d’audition ou de vision : les chiens qui n’ont pas un de leurs sens peuvent facilement sursauter et devenir anxieux de leur environnement inconnu

Attention : si votre chien présente un changement de comportement soudain ou extrême, emmenez-le chez le vétérinaire afin qu’il puisse exclure tout problème médical sous-jacent. S’il est par ailleurs en bonne santé, il peut être anxieux pour l’une des autres raisons énumérées dans cet article.

4. Anxiété généralisée d’un chien anxieux

Malheureusement, il n’est pas toujours possible de déterminer la cause de l’anxiété. Il se peut que l’événement principal qui a causé l’apparition de l’anxiété se soit produit dans le passé et soit passé inaperçu ou qu’il se soit produit avant que votre animal de compagnie ne devienne un membre de votre famille. Il est également possible que votre chien soit tout simplement sujet à l’anxiété et qu’il soit bouleversé chaque fois qu’il y a un changement dans sa routine ou son environnement.

L’anxiété généralisée est très courante et passe souvent inaperçue. Parfois, c’est parce que les symptômes sont subtils et ne semblent pas anormaux. Parfois, ce qui est en fait de l’anxiété générale est ignoré comme une caractéristique commune à une race alors qu’en fait, ce n’est pas nécessairement un  » comportement normal « .

Les races de chiens sujettes à l’anxiété générale comprennent :

  • Berger Allemand et Australien
  • Labrador Retriever
  • Vizsla
  • Border Collie
  • Cocker Spaniel
  • Bichon Frise
  • Cavalier King Charles
  • Lévriers
  • Bichon Havanais
  • Plusieurs races

Développer un horaire cohérent, contrôler les interactions sociales et créer un environnement prévisible avec peu de stimuli est la meilleure façon d’aider un chien qui est généralement anxieux.

CHIEN ANXIEUX : TRAITEMENT

La meilleure façon de traiter l’anxiété de son chien est de parler avec votre vétérinaire. Il peut vous aider à identifier le type d’anxiété dont souffre votre chien ainsi que les causes et les déclencheurs possibles. Votre vétérinaire pourra également vous aider à déterminer si l’anxiété est simplement passagère, ou si elle devient un problème accablant pour votre chien. De plus, les vétérinaires peuvent également écarter toute autre condition médicale qui pourrait être à l’origine des symptômes de votre chien.

Votre vétérinaire vous aidera à établir un plan de traitement. Comme l’anxiété excessive est souvent causée par divers facteurs, la meilleure façon de la traiter est habituellement une combinaison de dressage, de stratégies préventives et, dans certains cas, de médicaments.

ENTRAÎNEMENT ET CONTRE-CONDITIONNEMENT

Il existe plusieurs stratégies de dressage que les propriétaires peuvent utiliser pour traiter l’anxiété de leur chien. L’une d’entre elles est le contre-conditionnement. Le but du contre-conditionnement est de modifier la réponse de votre chien aux stimuli responsables de l’anxiété, habituellement en remplaçant le comportement anxieux ou agressif par un comportement plus désirable, comme s’asseoir ou se concentrer sur le propriétaire.

Une autre stratégie de dressage est la désensibilisation. Le propriétaire introduit lentement le chien à la source de l’anxiété, de préférence à petites doses et à une intensité réduite. L’exposition répétée et la récompense d’un comportement positif peuvent contribuer grandement à la gestion de l’anxiété.

Vous pouvez contacter un dresseur professionnel pour vous aider à choisir la meilleure approche pour votre chien, car il n’est pas toujours facile de dresser un chien anxieux.

MÉDICAMENTS CONTRE L’ANXIÉTÉ POUR LES CHIENS

Si votre chien développe un trouble anxieux grave, votre vétérinaire peut vous recommander des médicaments ou des thérapies naturelles. Les ISRS et les antidépresseurs sont parfois prescrits aux chiens souffrant d’anxiété, notamment la fluoxétine et la clomipramine. Pour les événements prévisibles qui provoquent de l’anxiété, comme les orages, les feux d’artifice ou les promenades en voiture, votre vétérinaire peut prescrire un médicament comme une benzodiazépine en conjonction avec un antidépresseur pour aider votre chien à faire face au stress.

Les chiens âgés atteints du syndrome de dysfonctionnement cognitif peuvent bénéficier du médicament sélégiline, qui peut aider à réduire certains des symptômes du CDS. La sélégiline est également utilisée pour traiter l’anxiété chronique en Europe.

Le manuel vétérinaire de Merck indique également que les thérapies et produits naturels peuvent aider les chiens souffrant d’anxiété. Certains produits fonctionnent mieux en conjonction avec d’autres médicaments, tandis que d’autres peuvent être utilisés seuls, selon le cas de votre chien. Les produits naturels utilisent les phéromones et l’aromathérapie pour réduire l’anxiété. Consultez votre vétérinaire pour connaître les produits naturels qui conviennent le mieux à votre chien.

Venez lire : Médicament pour chien anxieux : liste de 10 médicaments pour trouver le traitement le mieux adapté à votre chien anxieux !

UTILISATION DE L’HUILE CBD POUR L’ANXIÉTÉ DU CHIEN

Certains propriétaires de chiens ont rapporté avoir réussi à utiliser l’huile CBD pour traiter l’anxiété de leur chien. Le CBD est un composé présent dans le cannabis et le chanvre que les propriétaires de chiens, ainsi que les humains, ont trouvé utile pour traiter une variété de conditions de santé différentes. Des rapports anecdotiques de propriétaires de chiens affirment que l’huile de CBD peut être efficace pour traiter l’anxiété des chiens.

Chien anxieux avec huile CBD
Le CBD est un composé présent dans le cannabis et le chanvre

Il est important de noter, cependant, que bien que de nombreux humains utilisent l’huile de CBD pour traiter l’anxiété, il n’existe actuellement aucune donnée scientifique sur la façon dont l’utilisation de l’huile de CBD affecte les chiens. De plus, les produits à base de CBD ne sont pas encore réglementés, ce qui signifie que la consistance et la pureté ne sont pas toujours validées.

Par conséquent, si vous envisagez d’utiliser l’huile CBD pour traiter l’anxiété de votre chien, il est préférable de consulter votre vétérinaire. Ce dernier peut vous aider à déterminer si l’huile de CBD peut être un bon traitement pour l’anxiété de votre chien, et discuter des différents produits, des effets secondaires possibles et des risques.

CHIEN ANXIEUX : PRÉVENTION

Il peut être difficile de prévoir exactement ce qui rendra votre chien anxieux, et encore plus difficile de déterminer si l’anxiété de votre chien se transformera en un trouble plus grave. Cependant, il existe des moyens d’aider un chien ou un chiot à éviter les problèmes liés à l’anxiété.

LE LANGAGE CORPOREL

Une des meilleures choses que vous pouvez faire est d’apprendre à lire le langage corporel des chiens. Savoir quand votre chien est mal à l’aise ou effrayé peut vous aider à éviter les expériences négatives ou à les utiliser comme un moment d’entraînement positif. Le langage corporel peut également vous indiquer quand un chien devient anxieux, ce qui est particulièrement utile si votre chien a des antécédents d’anxiété liée à l’agressivité.

LA SOCIALISATION

Une bonne socialisation peut prévenir le développement de l’anxiété. Présenter à votre chien de nouvelles personnes, de nouveaux chiens, de nouveaux animaux, de nouveaux endroits et de nouvelles expériences peut aider à éviter une réaction exagérée en cours de route, et aide également votre chien à devenir un citoyen canin bien équilibré.

L’OBÉISSANCE

L’entraînement à l’obéissance est un outil essentiel pour prévenir et gérer l’anxiété des chiens. Il pose les bases d’une relation saine et établit la confiance. Un chien bien entraîné est plus facile à socialiser qu’un chien sans entraînement, et les cours d’obéissance sont un excellent endroit pour les chiens de rencontrer d’autres chiens dans un environnement contrôlé.

L’EXERCICE ET LA NUTRITION

L’exercice régulier et la stimulation sont cruciaux pour le développement, le bien-être physique et mental d’un chien. Un chien stimulé est moins susceptible d’adopter des comportements destructeurs, et une bonne alimentation est tout aussi importante pour la santé de votre chien. En prenant soin des besoins physiques et mentaux de votre chien, vous pouvez prévenir les problèmes de comportement qui ne sont pas dus à l’anxiété, en vous indiquant les domaines dans lesquels votre chien a le plus besoin d’aide.

EVITER CERTAINES SITUATIONS

Si votre chien a reçu un diagnostic de problèmes d’anxiété, vous pouvez également essayer d’éviter ou de prévenir les situations qui déclenchent l’anxiété de votre chien. Par exemple, si vous savez que votre chien devient anxieux en présence de grands groupes de chiens, vous devriez éviter les parcs pour chiens. L’éviter ne signifie pas que vous devez mettre votre vie en suspens, mais il peut réduire une partie du stress que vous et votre chien subissez.

Si la source de l’anxiété ne peut être évitée, des mesures préventives comme les laisses, les harnais et, dans certains cas, les muselières, peuvent éviter les situations dangereuses. Une fois que vous connaissez les éléments déclencheurs de votre chien, vous pouvez vous préparer à l’avance à ces situations.

CHIEN ANXIEUX : LA LIGNE DE FOND

Comme les humains, de nombreux chiens éprouveront de l’anxiété à un moment ou à un autre de leur vie. Bien que tous les chiens ne souffrent pas d’une anxiété qui mène à un trouble anxieux diagnostiquable, il est important de connaître les causes, les symptômes et les options de traitement d’un chien anxieux. La compréhension de ces facettes importantes peut vous aider, en tant que propriétaire, à connaître les meilleures façons d’aider votre chien dans les situations qui provoquent de l’anxiété. Si vous pensez que votre chien pourrait avoir un problème d’anxiété, il est préférable de consulter votre vétérinaire. Il peut diagnostiquer votre chien, écarter tout autre problème de santé et vous aider à élaborer un plan de traitement qui convient le mieux à votre chien et à son mode de vie.

Si vous souhaitez découvrir comment dresser son chien en 15 minutes par jour seulement, essayez cette formation complète en cliquant ici

Découvre ce secret pour dresser ton chien en 15 minutes par jour

Laisser un commentaire