mon chien boit beaucoup

Mon chien boit beaucoup d’eau. Est-ce dangereux ?

Un chien qui boit beaucoup d’eau est normal, c’est un besoin comme un autre qui en plus est vitale. Mais un chien qui boit beaucoup plus d’eau que d’habitude cache peut être un problème de santé !

Nous allons donc découvrir ensemble pourquoi un chien boit beaucoup d’eau !

formation de chien 100% vidéo

Pourquoi mon chien boit beaucoup d’eau ?

La raison la plus simple pour laquelle les gens ou les animaux boivent est qu’ils ont soif. Leur corps devient pauvre en eau et ils doivent boire pour compenser les pertes. Comme les chiens ne transpirent pas, sauf par le nez et les coussinets des pattes, ils éliminent la chaleur corporelle en haletant. Lorsqu’ils halètent beaucoup, ils perdent de l’eau par évaporation. Cette perte d’eau est physiologique et peut être facilement compensée en buvant.

Une consommation excessive d’eau qui dépasse une quantité normale, ou qui se produit sans cause, peut être un signe de maladie. Dans diverses conditions, le corps n’est pas capable de contrôler la perte d’eau, même à des températures normales. Cette perte d’eau doit être comblée et les chiens boivent donc beaucoup pour trouver un équilibre.

Quelle quantité d’eau est normale chez un chien en bonne santé ?

En général, l’apport en eau varie un peu en fonction de l’alimentation. Si les chiens sont nourris avec de la nourriture humide, ils peuvent boire moins, tandis que les chiens qui sont nourris avec de la nourriture sèche ou des gâteries salées doivent compenser l’apport en eau et semblent boire plus que prévu. Cependant, cet apport en eau est toujours physiologiquement normal.

Une bonne recommandation générale est qu’un chien en bonne santé devrait boire entre 20 et 70 ml/kg par jour. Il est important de connaître l’apport en eau de votre chien, car un manque d’eau peut entraîner une déshydratation, tandis qu’un excès d’eau peut être le signe d’une maladie des organes. Si votre chien boit plus, il fera probablement aussi plus pipi (un autre signe d’un problème potentiel). En fait, une consommation accrue est souvent une réponse à une perte excessive de liquide dans l’urine.

Si votre chien boit de façon excessive (polydipsie), c’est peut-être parce qu’il perd des quantités excessives d’eau, et ce, pour plusieurs raisons. Bien qu’un certain nombre de maladies entraînent une consommation excessive d’eau et un débit urinaire excessif, les plus courantes sont l’insuffisance rénale, le diabète sucré et la maladie de Cushing.

La polydipsie psychogène est une cause peu commune de la consommation accrue d’eau par les chiens. Il s’agit d’un trouble du comportement avec une manifestation physique de soif excessive. La polydipsie primaire est utilisée pour décrire la consommation excessive d’eau qui n’est pas due à une maladie ou à une psychose : les chiots qui s’ennuient ou les races qui aiment l’eau peuvent se gaver d’eau de façon occasionnelle ou constante. Les trier peut être un véritable défi pour votre vétérinaire.

Certains médicaments, comme les stéroïdes corticaux, ont souvent pour effet secondaire d’augmenter la consommation d’eau.

Comment doit-on gérer l’augmentation de la soif et de la consommation d’eau d’un chien qui boit beaucoup ?

Un chien qui boit des quantités excessives d’eau est souvent associé à une augmentation de la miction. Bien que le fait de boire beaucoup d’eau soit un signe de problèmes de santé, l’augmentation d’urine peut être un réel problème pour vous, car les chiens affectés urinent souvent de façon inappropriée.

La première étape, et la plus importante, pour régler le problème de la consommation excessive d’eau d’un chien qui boit beaucoup est de diagnostiquer et de confirmer la condition sous-jacente avec votre vétérinaire. Plusieurs des conditions associées à une soif excessive sont très graves et doivent être traitées le plus tôt possible :

  • Maladie des reins
  • Le diabète sucré
  • Hypercalcémie (taux élevé de calcium dans le sang)
  • Pyometra (infection utérine chez les chiennes non stérilisées)

Ce sont toutes des maladies compliquées et progressives. Il est important que ces conditions soient confirmées et contrôlées avant qu’elles n’entraînent des dommages irréversibles.

Diabète

Le diabète est un trouble du métabolisme des glucides du chien causé par une carence en hormone insuline.

L’insuline est sécrétée par des cellules du pancréas. La fonction de l’insuline dans le corps est de convertir l’excès de glucose en glucides qui sont stockés dans le foie pour les besoins futurs de l’animal.

Chez le chien diabétique, les besoins énergétiques quotidiens doivent être obtenus à partir de l’apport immédiat de sucres. Toute exigence énergétique non satisfaite par l’alimentation quotidienne doit être fournie par la décomposition des graisses.

Ce processus n’est pas aussi efficace que la décomposition normale des glucides stockés et sur une longue période, non seulement l’animal perd du poids malgré un appétit accru, mais les déchets de la dégradation des graisses peuvent provoquer certains effets toxiques dans le corps de l’animal.

Le glucose libre est excrété par les cellules rénales de l’animal, ce qui nécessite des quantités d’eau beaucoup plus importantes.

Maladie rénale

La néphrite est une maladie des cellules du rein qui conduit finalement à une altération de leur fonction.

Les cellules rénales éliminent les déchets du métabolisme et les excrètent par l’urine. Toute altération de leur fonction est généralement détectée par la présence de protéines dans l’urine. Comme plus de cellules rénales sont affectées, l’animal compense ce manque d’efficacité en buvant plus d’eau afin de rincer les impuretés avec un débit accru de liquide.

Un animal atteint de néphrite finira par perdre du poids, mais contrairement à l’animal diabétique dont l’appétit est excessif, il demande progressivement de moins en moins de nourriture.

Il est important de consulter un vétérinaire en cas d’augmentation notable de l’apport d’eau sur une période prolongée. La néphrite et le diabète peuvent être contrôlés si le traitement et les changements alimentaires sont commencés avant que le processus de la maladie n’ait progressé trop loin.

Venez vite découvrir notre article sur la maladie rénale : Insuffisance rénale d’un chien : Tout ce qu’il faut savoir

Ce qu’il ne faut pas faire si votre chien boit beaucoup

Ne jamais restreindre l’accès à l’eau dans le but de réduire la consommation d’eau. Restreindre l’accès à l’eau peut entraîner une déshydratation et un déséquilibre des liquides qui aggraveront les conditions.

N’ignorez jamais le problème. Les conditions qui causent ces changements sont très graves et peuvent être fatales.

Que devez-vous faire si votre chien boit beaucoup d’eau ?

Prenez un rendez-vous avec votre vétérinaire dès que possible. Le fait qu’un chien boit beaucoup est peut être le signe que votre toutou a un problème de vessie ou rénaux (peut être une insuffisance rénale chronique).

Comment mon vétérinaire diagnostiquera l’état de mon chien ?

Dans un premier temps, votre vétérinaire effectuera un certain nombre d’analyses de sang et d’urine. Des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour mieux identifier et réguler la condition.

La seule façon de réduire la consommation d’eau est de gérer la condition sous-jacente. La plupart de ces conditions peuvent être régulées et votre chien peut continuer à mener une vie normale et de bonne qualité.

Si vous avez des questions ou des préoccupations, vous devriez toujours consulter ou appeler votre vétérinaire. Il est votre meilleure ressource pour assurer la santé et le bien-être de vos animaux de compagnie.

P.S : Si vous avez un chien qui ne boit pas, venez découvrir notre article : Mon chien ne boit pas. Que faut-il faire ?

Laisser un commentaire