les vers pulmonaires chez le chien

Les vers pulmonaires chez le chien : Causes et traitements

Les vers pulmonaires chez le chien, ce n’est pas du tout une partie de plaisir. Avec aucune autre sorte de vers non plus d’ailleurs ! Cependant, lorsque son chien a des vers pulmonaires, on ne le remarque pas forcément ni immédiatement !

C’est pourquoi nous allons donc vous parler des vers pulmonaires chez le chien.

formation de chien 100% vidéo

Qu’est-ce que le ver du poumon ?

Le ver pulmonaire est un type de ver parasite, appelé Angiostrongylus Vasorum qui s’attaque aux voies respiratoires de votre toutou et donc aux alvéoles pulmonaires ainsi que les artères pulmonaires. Il peut donc causé des maladies respiratoires importante avec une douleur thoracique tel qu’une embolie pulmonaire.

Il peut affecter les chiens, les renards et les blaireaux. Il vit dans le cœur et les vaisseaux sanguins qui alimentent les poumons. Les vers pulmonaires chez le chien sont un problème courant.

En s’attaquant au coeur, le ver pulmonaire peut causer des problèmes d’hypertension artérielle mais aussi d’hypertension pulmonaire, de caillot. Ces vers peuvent causer une insuffisance cardiaque importante.

Comment les chiens attrapent-ils les vers pulmonaires ?

Les chiens attrapent des vers pulmonaires en mangeant les larves trouvées dans les escargots, les limaces ou les grenouilles infectés. Ils peuvent aussi manger accidentellement de minuscules limaces infectées si elles se trouvent sur un jouet ou sur leur fourrure.

Les chiens attrapent des vers pulmonaires en mangeant les larves trouvées dans les escargots, les limaces,…

Les larves de vers pulmonaires se développent alors à l’intérieur du chien et les vers pulmonaires adultes se déplacent à travers leur corps pour vivre dans leur cœur et leurs vaisseaux sanguins. Cela peut causer des problèmes cardiaques, des problèmes respiratoires et une pneumonie, mais dans les cas bénins, l’infection peut passer inaperçue aux yeux des propriétaires. Après environ 28 jours, les vers commencent à produire leurs propres larves, ce qui peut entraîner de graves problèmes.

Cela peut causer des hémorragies dans les poumons, le foie, l’intestin, les yeux et la moelle épinière mais aussi à peu près partout dans le corps. Ils peuvent aussi causé des troubles pulmonaires comme des infections respiratoires sévères. Si elle n’est pas traitée, elle peut être mortelle dans les cas graves.

Symptômes des vers pulmonaires chez le chien

Il peut être difficile de diagnostiquer les vers pulmonaires d’un chien car les symptômes varient, mais ils peuvent inclure :

  • toux sèche ou du mal à respirer
  • problèmes de respiration (essoufflement, bronchite chronique, maladie respiratoire tel qu’une BPCO ou le cancer du poumon,…)
  • réticence à exercer
  • si un chien a une blessure mineure, comme une petite coupure, il peut saigner plus longtemps
  • coagulation sanguine anormale
  • fièvre (rarement)

Les vétérinaires peuvent également examiner un échantillon de selles de votre chien au microscope pour aider à diagnostiquer les vers pulmonaires, bien que cela ne soit pas fiable à 100 % car il n’y a pas toujours de vers pulmonaires dans chaque échantillon.

Les chiens ne peuvent pas transmettre la maladie directement d’un chien à l’autre, mais ils transmettront les larves dans leurs excréments. Cela infecte alors d’autres limaces et escargots qui sont mangés par un plus grand nombre de chiens, de sorte que la maladie peut se propager rapidement au sein des communautés canines.

Comment le ver pulmonaire est-il diagnostiqué chez un chien ?

Le diagnostic des vers pulmonaires d’un chien peut être difficile car il repose sur la recherche de signes de vers dans la trachée ou dans les selles. Pour compliquer les choses, ne pas trouver les vers ne signifie pas nécessairement que votre chien n’est pas infecté.

Votre vétérinaire est susceptible d’effectuer un certain nombre de tests sur votre compagnon à quatre pattes, de diagnostic, tels que des prélèvements de sang et de selles pour voir s’il y a des œufs ou des larves. Ils peuvent également effectuer une radiographie pulmonaire, une échographie ou une bronchoscopie des bronches de votre compagnon canin (caméra en bas de la trachée).

Prévention des vers pulmonaires chez le chien

Parlez à votre vétérinaire du traitement régulier des vers pulmonaires de votre chien et de la prévention contre les vers pulmonaires, en particulier si vous voyagez avec votre chien dans le sud de l’Angleterre ou le sud du Pays de Galles.

Si vous repérez des limaces et des escargots dans votre jardin ou dans les parcs locaux, soyez particulièrement vigilant lorsque vous sortez avec votre chien et consultez toujours votre vétérinaire dès que possible si vous voyez que votre chien ne se sent pas bien.

Les humains peuvent-ils attraper des vers pulmonaires ?

Non, le ver du poumon n’est pas connu pour infecter les humains. Il existe cependant d’autres types de vers, vers ronds, ténia, ankylostomes et trichocéphales, qui peuvent être transmis des animaux de compagnie aux humains. Il est donc essentiel de pratiquer une vermifugation régulière au moins quatre fois par an. Certains vers peuvent aussi être transmis par des puces infectées, mais on peut les éviter en traitant régulièrement les puces.

P.S : N’hésitez pas à venir lire nos articles sur les vers : Les vers chez les chiens. Symptômes, causes et traitements, Mon chien a des vers, que faut-il faire ? et Vermifuge naturel pour chien: 12 remèdes naturels

Découvre ce secret pour dresser ton chien en 15 minutes par jour

Laisser un commentaire