chien nez qui coule

Mon chien a le nez qui coule. Causes et solutions

Un chien qui a le nez qui coule ne doit pas être pris à la légère ! Lorsqu’un chien a le nez qui coule, cela peut cacher quelques choses de plus important qu’un petit rhume.

Pour un chien, un nez qui coule peut être très important, car il possède 220 millions de récepteurs d’odeurs, contre 5 millions pour nous. Et si l’écoulement nasal peut être le signe de quelque chose d’aussi simple que l’excitation de votre chien à l’idée que vous êtes à la maison, il peut aussi être le symptôme d’un problème aussi grave que le cancer.

Continuez de lire pour tout savoir à propos d’un chien qui a le nez qui coule.

Causes et traitements courants d’un chien qui a le nez qui coule

En général, vous n’avez pas à vous soucier de l’écoulement nasal chez les chiens, sauf s’il persiste ou s’il y a d’autres symptômes. Cependant, un écoulement trouble, jaune, vert ou malodorant est toujours une source d’inquiétude. Si vous n’êtes pas sûre, n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

Voici quelques causes courantes qui font qu’un chien a le nez qui coule :

Les allergies

Si votre chien a un écoulement nasal clair, il y a de fortes chances qu’il soit causé par des allergies

Tout comme les gens, les chiens peuvent être allergiques aux pollens, aux aliments, aux médicaments, aux acariens, aux champignons et aux produits chimiques. Ils peuvent même être allergiques aux poils humains (notre peau).

Les symptômes d’allergie d’un chien ne s’arrêtent pas à un écoulement nasal. Ils peuvent également inclure des éternuements, de la toux, des démangeaisons, des saignements de nez, des écoulements oculaires et des problèmes respiratoires.

La meilleure façon de traiter les allergies est d’éviter le déclencheur de l’allergie, mais cela peut être difficile à faire, surtout si vous ne savez pas ce qui se cache derrière les symptômes de votre chien.

Parlez-en à votre vétérinaire, qui pourra vous suggérer un test d’allergie et/ou un traitement avec des médicaments comprenant des antihistaminiques, des immunosuppresseurs, des stéroïdes et des produits biologiques.

Un blocage

Un écoulement provenant d’une seule narine de votre chien est souvent le signe qu’il y a quelque chose de coincé dans cette narine, comme une graine ou un brin d’herbe. Les autres signes sont les éternuements, les coups de pattes sur le nez et les saignements de nez.

Si vous pouvez facilement voir ce qu’il y a dans le nez de votre chien, enlevez-le soigneusement avec une pince à épiler. Si vous ne pouvez pas ou ne vous sentez pas à l’aise ( le nez peut saigner abondamment en cas de traumatisme mineur ) appelez votre vétérinaire, qui devra peut-être donner un sédatif à votre animal pour déloger le blocage de ses sinus, puis prescrire des antibiotiques pour éviter l’infection et soulager les fosses nasales de votre toutou.

Une infection

Un chien qui a le nez qui coule de mucus ou de pus peut indiquer qu’il est atteint d’une infection bactérienne, fongique ou virale, comme par exemple une sinusite ou une rhinite. D’autres signes d’infection peuvent être une mauvaise odeur, un saignement de nez, une toux ou un étouffement résultant d’un écoulement post-nasal.

Le traitement dépend de la cause de l’infection. Pour une infection bactérienne, votre vétérinaire peut prescrire plusieurs semaines d’antibiotiques. Les infections fongiques nécessitent généralement des traitements spéciaux à l’aide de médicaments antifongiques. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire si votre chien souffre d’infections chroniques.

Des polypes et tumeurs

Du sang, du pus ou du mucus peuvent être le signe que votre chien a des polypes nasaux (glandes productrices de mucus envahies) ou des tumeurs nasales. D’autres signes sont une respiration bruyante ou un gonflement sur un côté du nez. L’appétit de votre animal peut également diminuer.

Le traitement des polypes implique généralement une intervention chirurgicale. Comme les polypes ont tendance à réapparaître, un traitement supplémentaire peut être nécessaire. Les options de traitement des tumeurs nasales sont variables. Les tumeurs bénignes peuvent facilement être enlevées par chirurgie. Les tumeurs cancéreuses sont généralement traitées par radiothérapie, car l’ablation chirurgicale est rarement réussie. Malheureusement, le pronostic pour les tumeurs nasales cancéreuses est généralement mauvais.

Des problèmes de narines

Certains chien sont simplement plus enclins que d’autres à avoir le nez qui coule, notamment les races à face plate et les chiens dont le cartilage du nez est mou. Une respiration bruyante peut être un autre signe de problèmes de narines de ce type.

Une intervention chirurgicale est parfois nécessaire pour les chiens ayant de petites narines, ainsi que pour ceux qui ont des problèmes de cartilage. L’opération est souvent retardée jusqu’à ce que le chien soit adulte.

La maladie de Carré

Un chien qui a le nez qui coule peut avoir une maladie importante tel que la malade de Carré ! La maladie de Carré peut provoquer un écoulement nasal jaune et collant chez les chiens. Bien que les symptômes puissent varier, la maladie de Carré peut également provoquer de la fièvre, une pneumonie, des convulsions et des secousses musculaires.

Le traitement de la maladie de Carré dépend des symptômes et peut inclure des anticonvulsifs, des antibiotiques, des sédatifs et des analgésiques. Vous pouvez prévenir la maladie de Carré en faisant vacciner les chiots trois fois entre l’âge de 8 et 16 semaines et en vaccinant les femelles reproductrices plusieurs semaines avant l’accouplement.

La fièvre des points des Rocheuses

Les saignements de nez peuvent être un signe de cette maladie bactérienne, qui se transmet par des tiques infectées. D’autres signes sont une forte fièvre, de la léthargie, de la toux, une inflammation des yeux et des douleurs.

Le traitement peut comprendre plusieurs semaines d’antibiotiques. Pour prévenir cette grave maladie, utilisez des produits anti-adhésifs et réduisez l’exposition aux tiques.

Fente palatine ou fistule

Si votre chien a le nez qui coule après avoir mangé, cela peut être le signe d’une fente palatine (lorsque les deux côtés du palais de votre chien ne fusionnent pas) ou d’une fistule oro-nasale (un trou entre le nez et la bouche, parfois causé par une carie dentaire, une blessure, une infection ou une opération).

La chirurgie est le traitement le plus courant pour les fentes palatines et les fistules oro-nasales.

Comment arrêter l’écoulement nasal d’un chien

Éternuer à cause d’une allergie, d’une infection, d’un corps étranger, de polypes, de troubles de la coagulation, beaucoup de choses peuvent provoquer des saignements de nez chez les chiens. Bien qu’en fin de compte, il vous faudra trouver ce qui se cache derrière le nez qui coule de votre chien, à court terme, vous voudrez essayer d’arrêter le saignement. Pour ce faire :

  • Apaiser votre chien et le garder calme.
  • Couvrez la narine qui saigne avec quelque chose d’absorbant.
  • Appliquez une compresse froide sur le haut du museau de votre chien, entre les yeux et les narines.
  • N’inclinez pas la tête de votre chien vers l’arrière pour ralentir le sang, et ne mettez rien dans la narine de votre chien.
  • Appelez immédiatement votre vétérinaire si le saignement ne s’arrête pas dans les minutes qui suivent.

Prendre soin du nez de son chien

On dit depuis longtemps qu’un nez frais et humide est un signe de bonne santé pour un chien. Ce n’est pas vrai : Le museau d’un chien malade peut être chaud, froid, humide ou sec. Notez à quoi ressemble le museau de votre chien lorsqu’il est en bonne santé. Ainsi, il sera plus facile de repérer les problèmes lorsqu’ils se présenteront.

Pour examiner le museau de votre chien, recherchez tout signe d’écoulement inhabituel, y compris du sang. Recherchez également une sécheresse excessive, un nez croûté ou plus pâle que la normale. Surveillez ensuite le nez de votre chien lorsqu’il respire. Si les narines s’élargissent plus que d’habitude, cela peut être le signe de problèmes respiratoires.

Parlez toujours de vos préoccupations à votre vétérinaire. Étant donné que l’écoulement nasal chez les chiens peut être de différentes couleurs et causé par de nombreux facteurs, un examen rapide par votre vétérinaire est souvent le meilleur moyen de déterminer la cause de l’écoulement nasal d’un chien.

P.S : Si vous vous demandez s’il est possible qu’un chien soit enrhumé, venez vite lire : Chien enrhumé, est-ce que c’est possible ? Si vous pensez que votre chien est enrhumé, venez vite lire : Mon chien a un rhume. Comment le savoir ?

Voici une formation 100% en vidéo pour apprendre à dresser son chien.

Laisser un commentaire

ATTENDEZ ! NE PARTEZ PAS MAINTENANT..

Récupérez votre GUIDE pour apprendre à DRESSER VOTRE CHIEN en 15 MINUTES PAR JOUR !