Apprendre la propreté à un chiot

Apprendre la propreté à un chiot : nos astuces et conseils

Apprendre la propreté à un chiot est un gros défis à relever ! Car amener un nouveau chiot à la maison est sans aucun doute un moment passionnant de la vie. Ils sont mignons, idiots, câlins et très amusants… jusqu’à ce que vous deviez nettoyer un accident. Eduquer son chien à être propre n’est pas une chose aisé !

Heureusement, les chiots apprennent vite et peuvent être propres en quelques jours grâce à un horaire régulier et à un propriétaire ouvert d’esprit ! Quelques soit les races de chiens que vous décidez d’adopter.

Il existe également plusieurs façons d’éduquer un chiot à la propreté.

Venez vite découvrir comment apprendre la propreté à votre chiot !

Apprendre la propreté à son chiot en 3 étapes simples.

Avoir un chien qui n’est pas propre est un véritable enfer pour les maitres ! L’apprentissage de la propreté d’un chiot demande donc un peu, beaucoup, de patience et il faut apprendre aux chiots les bons ainsi que les mauvais endroits pour se soulager.

En suivant ces étapes, vous serez sur la bonne voie pour obtenir un chiot entièrement propre à la maison.

Étape 1 : Sortir fréquemment

Sortir un chiot pour la propreté

Les chiots ont une plus petite vessie que les chiens adultes et devraient avoir des occasions régulières et fréquentes d’aller dehors pour faire pipi ou caca. Ou les deux.

En grandissant, ils pourront attendre plus longtemps. Mais les jeunes chiots devraient être sortis toutes les deux heures environ.

Surveillez votre chiot juste au cas où il commencerait à marcher ou à renifler dans la maison pour trouver un endroit où faire ses besoins afin que vous puissiez le presser dehors.

Emmenez votre chiot à l’extérieur, à l’endroit de son choix, et dites-lui d’aller faire pipi et caca. Cela peut prendre un certain temps, mais dès qu’il y va (même si ce n’est qu’un peu), n’oubliez pas de le féliciter !

Conseil : Sortez votre chiot immédiatement après son réveil, après chaque fois qu’il mange ou boit et après les séances de jeu.
Ca vous aidera à apprendre la propreté à votre chiot plus facilement ! L’apprentissage de la propreté sera donc plus facile pour votre chien.

Étape 2 : Récompenser votre chien pour un bon comportement

En félicitant votre chiot chaque fois qu’il réussit à aller faire ses besoins à l’extérieur, vous renforcez positivement le comportement souhaité, ce qui signifie qu’il est plus susceptible de continuer à aller faire pipi au bon endroit. C’est un très bon renforcement positif en matière d’éducation canine.

Félicitez-le verbalement ou donnez-lui une gâterie immédiatement après qu’il ai terminé.

Conseil : Attendez que votre chiot ai fini de faire ses besoins avant de le féliciter. Si vous félicitez votre chien pendant qu’il fait, cela peut le distraire et l’empêcher de finir ses besoins.

Étape 3 : Adoptez une routine

En introduisant à votre chiot un horaire régulier pour manger, dormir et faire ses besoins, il apprendra rapidement à s’attendre à certaines activités à certains moments de la journée.

Votre chiot devrait recevoir des repas 3 à 4 fois par jour. Alors assurez-vous que ces repas sont pris à la même heure tous les jours, suivis d’une pause pour aller faire caca et pipi après chaque repas.

Si votre chiot suit un horaire régulier, il apprendra plus rapidement et il vous avertira peut-être même lorsqu’il sera temps de sortir de la maison pour faire ses besoins.

Conseil : Notez l’horaire quotidien de votre chiot. Y compris les pauses pour la propreté qui ne sont pas espacées de plus de deux heures et mettez le sur le réfrigérateur. De cette façon, tous les membres de la maison peuvent travailler ensemble pour que les journées du chiot soient cohérentes et ainsi facilité l’apprentissage de votre chien.

Les signes que votre chiot a besoin de faire.

Surveillez les signes typiques que votre chiot a besoin d’aller aux toilettes – il peut s’agir de renifler le plancher, de tourner en rond, d’avoir l’air agité ou d’entrer dans une pièce de la maison où il a déjà fait ses besoins. Emmenez immédiatement votre chiot à l’endroit que vous avez choisi dans le jardin et attendez patiemment qu’il ait fait ses besoins et félicitez-le doucement.

Éduquer son chiot à la propreté avec des alèses pour chien

Apprendre la propreté à un chiot avec des alèses

Au début, si vous avez du mal à apprendre la propreté à votre chiot, il vous est possible d’utiliser des alèses spéciales pour chien. C’est une technique qui a déjà fait ses preuves à plusieurs reprises.

Pour ce faire, il vous suffit de déposer une alèse là où votre chiot à pris l’habitude de faire pipi. Une fois que votre chiot a fait pipi ou caca sur l’alèse, commencez à la déplacer de plus en plus vers l’extérieur.

Il sera donc habituer de faire ses besoins là où il faut ! C’est-à-dire dehors. Au final, vous n’aurez plus besoin de nettoyer l’urine et les excréments de votre chien à l’intérieur. Ramassez quand même les excréments de dehors pour éviter que votre chiot/chien ne les mange. Cela évitera la coprophagie chez le chien !

Promener votre chiot

Si vous habitez dans un appartement ou une maison qui n’a pas de jardin ni de cour, la promenade sera une bonne manière d’éduquer votre chiot à la propreté.

Allez promener votre chiot dès le réveil, après chaque repas mais aussi après chaque séances de jeux. N’oubliez jamais de promener votre chiot avant d’aller vous coucher. Vous risqueriez de le regretter le lendemain matin.

L’éducation de la propreté d’un chiot avec des friandises

Les friandises sont l’une des meilleures astuces qu’il puisse exister pour apprendre la propreté à son toutou !

Pour éduquer un chiot à faire ses besoins dehors avec des friandises, il faut savoir s’il faut donner la friandise et surtout à quel moment vous devez donner la friandise à votre petit toutou.

Si vous utilisez cette méthodes de dressage pour l’éducation à la propreté de votre chien, vous devez donner des friandises à votre chiot uniquement lorsqu’il a uriner ou fait caca au bon endroit. Ce qui veut dire dehors. Le plus important est le moment où vous récompensez votre chiot avec une friandise. Il faut lui donner tout de suite après qu’il ai fait ses besoins.

Ne donnez jamais de friandises à un chiot qui ne fait pas ses besoins au bon endroit ! Vous risquez de récompenser un mauvais comportement.

Le dressage d’un chiot à la propreté grâce à un comportementaliste canin

Si malgré tout vos efforts et toute les astuces possible, votre chiot n’a toujours pas acquis la propreté, c’est qu’il y a quelques choses de plus important qui se cache derrière. Pour savoir de quoi il s’agit, aller consulter avec votre toutou un comportementaliste canin qui pourra vous aidez à résoudre ce problème de propreté.

Un vétérinaire peut également faire l’affaire si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre chez un comportementaliste canin. Si votre vétérinaire n’a pas le temps de vous aidez ou que ses conseils ne sont pas efficaces, penser à aller demander conseil à un éducateur canin près de chez vous.

Les accidents !

Les accidents peuvent arriver, mais ne vous inquiétez pas, ils font partie du processus normal d’apprentissage de la propreté d’un chiot.

Entre les pauses pour aller faire pipi ou caca, assurez-vous de toujours superviser votre chiot afin de pouvoir le rattraper s’il commence à s’accroupir.
Si vous pouvez le prendre sur le fait, essayez de l’interrompre avec un bruit étonnant et précipitez-le dehors pour qu’il finisse.

Si votre animal finit d’éliminer avant que vous puissiez l’emmener dehors, nettoyez simplement l’endroit mais ne punissez pas votre chiot car il pourrait avoir peur de faire ses besoins devant vous, ce qui complique le fait d’apprendre la propreté à votre chiot.

Nettoyer les accidents

Conseil : Gardez une solution de nettoyage spécialement conçue pour les taches d’animaux afin de nettoyer à fond tout accident. Les chiots continueront probablement d’uriner dans la même zone s’il y a une odeur d’urine.

Que faire si votre chiot a un accident ?

Attendez-vous à ce que votre chiot ait plusieurs accidents au cours des premiers mois de son éducation à la maison. Ils ont de très petites vessies et, tout comme les jeunes enfants qui apprennent à utiliser un pot, ils sont facilement distraits, surtout lorsqu’ils sont excités !

Il est important de ne pas punir votre chiot pendant l’apprentissage de la propreté de votre chiot s’il fait sa toilette dans la maison – cela est contre-productif et ne l’aidera pas. Cela ne fera que l’effrayer et pourrait lui apprendre à éviter d’aller aux toilettes devant vous. Vous avez peut-être entendu dire que c’est une bonne idée de frotter le nez de votre chiot dans n’importe quelle saleté ou de l’emmener sur la scène du crime et de le réprimander – malheureusement, les méthodes de dressage de ce genre sont extrêmement dommageables et déroutantes pour un chiot ; il vaut donc mieux les éviter complètement !

Si votre chiot a un accident quand vous ne regardez pas, nettoyez-le calmement. Si vous surprenez votre chiot en train de faire ses besoins primaires, ramassez-le tranquillement et faites-le sortir pour voir s’il peut finir ce qu’il a commencé au bon endroit – si c’est le cas, félicitez-le gentiment. S’il ne le fait pas, soyez très vigilant dans la maison la prochaine fois.

Comment nettoyer derrière son chiot ?

Il est important de nettoyer tout désordre dans la maison en utilisant une solution chaude de lessive biologique (par exemple, une cuillère à café de poudre dissoute dans une tasse d’eau chaude) ou un produit spécialement formulé par votre vétérinaire. Ce type de produit nettoiera la zone correctement. Évitez d’utiliser des produits à base d’ammoniaque comme l’eau de javel, car cela risque d’inciter votre chiot à utiliser de nouveau la même zone.

Combien de temps faut-il pour l’apprentissage de la propreté d’un chiot ?

Vous devrez poursuivre cette routine pendant plusieurs mois, bien que certains chiots puissent avoir besoin de plus de temps et d’aide. Au cours de ce processus, votre chiot apprend à se faire féliciter pour être allé aux toilettes à l’extérieur et, comme vous le superviserez dans la maison, il n’aura pas l’occasion d’entrer à l’intérieur pour faire ses besoins. Pendant les premiers mois et pendant un certain temps après, continuez à sortir avec votre chiot dans le jardin afin de le féliciter jusqu’à ce qu’il sache exactement quoi faire.

Après quelques mois de cette routine, et à mesure que votre chiot grandit, augmentez progressivement l’intervalle entre les visites au jardin. Lorsque votre chiot aura envie d’y aller, il deviendra probablement plus actif ou se rendra peut-être à la porte. Surveillez les changements de comportement de votre chiot et sortez-les rapidement. Progressivement, lorsque vous commencez à reconnaître les signes qui indiquent que votre chiot a besoin de sortir, vous pouvez relâcher votre surveillance dans la maison. Certains chiots peuvent avoir besoin de rappels réguliers, alors assurez-vous de leur donner l’occasion de faire leurs besoins à l’extérieur.

Apprendre la propreté à un chiot

Ce qu’il faut faire et ne pas faire à un chiot qui apprend la propreté

Gardez à l’esprit les choses suivantes à faire et à ne pas faire lorsque vous apprenez la propreté à un chiot :

A ne pas faire

  • N’utilisez jamais de punition. Punir votre chiot en cas d’accident est une chose à ne jamais faire. Tout ce que vous aurez réussi à faire, au final, c’est que votre chiot à peur de vous.
  • Si vous avez trouvé de l’urine ou des excréments mais que vous n’avez pas vu faire votre chiot, ne réagissez pas avec colère en criant ou en lui mettant le nez dans son urine. Les chiots n’ont pas la capacité mentale de faire le lien entre votre colère et leur « accident ».
  • N’ignorez jamais un chiot qui montre des signes qu’il a besoin d’aller faire un tour dehors pour soulager sa vessie.
  • Ne laissez pas un autre animal de compagnie faire ses besoins au mauvais endroit. Par exemple, un chat ne doit pas faire ailleurs que dans sa litière.

A faire

  • Si vous voyez que votre chiot fait ses besoins dans la maison, faites du bruit pour qu’il sache qu’il a fait quelque chose d’inacceptable. Ensuite, emmenez-le vite à l’extérieur en l’appelant ou en le prenant tout doucement par le collier s’il en a un. Lorsque votre chiot a fini de faire ses besoins, félicitez-le ou donnez-lui une petite friandise pour avoir uriner dehors.
  • Rester dehors plus longtemps avec un chiot lorsqu’il fait ses besoins peut aider à limiter les accidents. Il peut avoir besoin de ce temps supplémentaire pour explorer.
  • Nettoyez les accidents avec un produit enzymatique plutôt qu’avec un produit à base d’ammoniaque. Cela permettra de réduire les odeurs qui pourraient attirer le chiot a uriner au même endroit.
  • Sortir un chiot lorsqu’il a vidé sa gamelle de croquettes.

Ce qu’il faut savoir sur l’apprentissage de la propreté du chiot

Au premier réveil, à la dernière minute de la nuit et très régulièrement dans la journée, emmenez votre chiot dehors à un endroit de votre jardin que vous avez choisi. Si vous utilisez du papier journal ou des coussinets (alèses) pour chiots pendant la nuit, déchirez une partie du papier souillé à cet endroit car l’odeur aidera votre chiot à savoir où aller faire pipi et caca. Laissez votre chiot marcher, courir et renifler l’endroit (l’exercice et le reniflement stimulent tous deux l’envie d’aller aux toilettes).

Apprendre la propreté à un chiot

Pendant l’apprentissage de la propreté de votre chiot, évitez de jouer à des jeux excitants dans le jardin avant que votre chiot n’ait fait ses besoins, car cela risque de le distraire de l’objectif principal qui est d’aller dehors pour faire ses besoins.

S’il veut revenir à l’intérieur immédiatement, ou s’il a l’air confus, marchez patiemment et lentement pour l’encourager à se déplacer et à renifler le sol. Restez à l’extérieur avec votre chiot jusqu’à ce qu’il ait fait ses besoins, et vous pourrez alors le féliciter doucement. Évitez de laisser votre chiot dehors dans l’espoir qu’il finisse par aller aux toilettes, car la plupart des chiots ne voudront pas être laissés seuls et se concentreront plutôt sur le retour vers vous, plutôt que d’apprendre à aller aux toilettes à l’extérieur. Vous pourriez également manquer l’occasion de féliciter votre chiot s’il y va.

S’il n’est toujours pas allé aux toilettes après cinq minutes, revenez à l’intérieur de la maison, mais gardez un œil sur lui. Répétez ce processus 10 minutes plus tard (et 10 minutes après s’il n’est toujours pas allé aux toilettes) et avec un peu de chance, votre chiot ira finalement aux toilettes au bon endroit. Prévoyez beaucoup de temps pour cela et soyez prêt à faire plusieurs visites dans le jardin au début. Soyez patient et votre persévérance finira par payer !

Entre les visites au jardin, surveillez votre chiot lorsqu’il est dans la maison. Cela signifie qu’il faut toujours garder votre chiot à l’œil et être conscient de ce qu’il fait. C’est particulièrement important pendant les premiers mois. Faites particulièrement attention aux moments où votre chiot a mangé, s’est réveillé ou après des périodes d’excitation, par exemple lorsqu’il joue.

Conseil : Pour apprendre la propreté à un chiot correctement, il est préférable de laisser votre chiot sortir dans le jardin sans laisse car cela sera trop restrictif. Cependant si votre chiot a besoin d’être en laisse pour une raison quelconque, une laisse extensible est une bonne solution car cela lui donnera la liberté dont il a besoin pour aller aux toilettes.

L’apprentissage de la propreté du chiot lorsqu’il est seul

Pendant les premières étapes de l’apprentissage de la propreté, il est préférable de ne pas laisser votre chiot seul. Idéalement, vous devriez attendre que l’apprentissage de la propreté soit bien établi. Si vous devez sortir, laissez votre chiot dans l’endroit où il est le plus à l’aise en vous assurant qu’il a eu la possibilité de faire de l’exercice et d’aller aux toilettes avant. Laissez un papier sur lequel votre chiot pourra aller aux toilettes (loin de son lit) s’il en a besoin – bien que cela n’apprenne pas à votre chiot où vous voulez qu’il aille aux toilettes, cela facilitera le nettoyage des dégâts et empêchera les excréments de se répandre.

Entraînement à la propreté d’un chiot la nuit

La plupart des chiots n’ont pas des vessies assez solides pour tenir toute la nuit avant plusieurs mois, alors à moins que vous n’ayez votre chiot à l’étage avec vous, attendez-vous à ce qu’il mette un peu de désordre. Mettez une alèse pour chiot ou du papier journal au même endroit mais penser à l’éloignez de son lit jusqu’à ce que votre chiot puisse tenir plus longtemps. N’oubliez pas de le sortir en premier pour lui donner l’occasion de faire ses besoins le plus tôt possible.

Petit conseil pour apprendre la propreté à son chiot

Un chiot qui a une bonne socialisation peut apprendre plus facilement. En socialisant votre chiot dès le plus jeune âge lui permettra de prendre exemple sur d’autres chien. En espérant que ces exemples soit positif !

P.S : Si vous souhaitez savoir comment dresser votre chiot, venez découvrir notre article : comment dresser son chien

Découvrez également notre article : L’apprentissage de la propreté d’un chiot

Une réponse

  1. Caro 20/08/2020

Laisser un commentaire

ATTENDEZ ! NE PARTEZ PAS MAINTENANT..

Récupérez votre GUIDE pour apprendre à DRESSER VOTRE CHIEN en 15 MINUTES PAR JOUR !